2018 Une mise en scène d’accumulation sur un des murs de l’atelier